Le Lean Management est inhumain ?

Le Lean Management éveille désormais les pires craintes et réveille souvent toutes les résistances… à raison !

image005

En effet, il a souvent été utilisé afin de renforcer l’ensemble des performances par l’optimisation des organisations et des compétences… amenant les salariés à ne plus avoir de marges de manœuvre, de capacités de lâcher prise sur certains points… les condamnant à être dans une perfection de plus en plus pointue… et oppressante !

Pourtant, le Lean Management, sous l’angle de l’animation du progrès continu, peut être un superbe moyen de créer une mobilisation gagnante-gagnante ! D’ailleurs c’est parce que tous seront gagnants, principalement les salariés d’un côté, l’entreprise de l’autre, que cette approche de la gestion du travail va être un excellent moyen de renforcement de la responsabilisation individuelle et collective.

En une phrase, le grand principe est le suivant : c’est parce que les salariés vont rechercher à gagner en confort dans le travail sur le point à faire progresser que l’évolution de la performance et celle de la motivation vont être franches et rapides.

Le Lean Management est avant tout un état d’esprit !

En effet, méthodologiquement et techniquement, cette approche est très accessible… mais si l’équipe n’est pas sous le bon état d’esprit, ces méthodes et techniques n’aboutissent pas au but recherché…

Bienveillance et responsabilisation sont les piliers qui portent cette capacité de l’équipe.

Ainsi le travail d’accompagnement sur ce sujet doit s’envisager sur la durée, par étape, avec des séquences individuelles afin de lever les freins réels de chacun. Le premier point à travailler ? La révélation de l’idéal rêvé dans la réalisation de la tâche… Bien loin de l’analyse hyper-rationnelle des irritants et autres limites des pratiques actuelles…